Paris,
07
Janvier
2015
|
12:13
Europe/Paris

89% des entreprises plébiscitent le rapport qualité-prix des espaces de travail coll

Les espaces de co-working, un atout de taille

Augmenter la productivité, encourager l’innovation, favoriser l’activité entrepreneuriale… les avantages des espaces de travail collaboratif pour les collaborateurs ne sont plus à démontrer. C’est pourquoi de plus en plus d’entreprises partagent leurs bureaux avec d’autres entités pour améliorer les conditions de travail de leurs employés et réduire les coûts de fonctionnement. Convaincu par ce constat, Regus, premier fournisseur mondial d’espaces de travail flexibles, a interrogé plus de 22 000 professionnels à travers plus de 100 pays sur les bénéfices du co-working. Les résultats de l’enquête mettent en exergue l’impact positif du travail collaboratif et affirment que dans le monde professionnel, « l’union fait la force ».

Le rapport qualité-prix reste le critère principal en faveur des espaces de travail collaboratif, cité par 89 % des entreprises. De plus, 88 % d’entre elles s’accordent pour dire qu’ils permettent de réduire les coûts d’entretien et de maintenance.

Les avantages de ces espaces de co-working ne s’arrêtent pas là : outre les coûts de location, les entreprises y partagent idées et savoirs spécifiques à leur secteur, ce qui encourage l’innovation (72 %) et l’esprit entrepreneurial (73 %), des qualités essentielles pour des collaborateurs d’excellence.

Le travail collaboratif est également perçu comme un bon moyen de tisser des relations avec les partenaires 80 %), les fournisseurs (80 %), ainsi que les clients potentiels (79 %). Cette fonction de rencontre peut se révéler très utile sur le long terme. En outre, dans un contexte d’affaires volatil, les entreprises s’aperçoivent que les environnements de travail collaboratif leur permettent de se développer et se contracter rapidement sans que cela représente un coût exorbitant (73 %).

Les principaux enseignements de l’étude Regus en France

  • Les entreprises françaises déclarent qu’en ayant recours à des espaces de travail collaboratif elles attirent davantage de partenaires potentiels (85 %). Ces données sont encore plus vraies au sein des entreprises de plus de 250 salariés (89,5 %).
  • Pour 82 % des entreprises en France, les environnements de travail collaboratif permettent une réduction des coûts d’entretien et de nettoyage.
  • Elles sont plus de la moitié (52 %) à penser que de tels espaces les aident à optimiser leurs ressources. En Chine ou au Canada, ce chiffre atteint 97 %.
  • Le travail collaboratif favorise également l’esprit d’innovation (69 %) et d’entreprenariat (74 %) des collaborateurs dans l’Hexagone.

 

Christophe Burckart, Directeur général de Regus France, commente : « Les environnements de travail collaboratif s’imposent à travers le monde comme une solution optimale pour aider les entreprises à économiser, tout en fournissant à leurs effectifs l’accès à des sites de qualité. Bien évidemment, la réduction des coûts n’est pas le seul argument en faveur des espaces de travail collaboratif. Regrouper des individus d’entreprises différentes et occupant des postes variés sur un même site donne une perspective plus innovante et entrepreneuriale. Cela aide également les entreprises à rester agiles et flexibles, prêtes à réagir plus vite aux changements du marché. Comparés aux locations de bureau traditionnelles, les espaces de travail collaboratifs offrent donc une flexibilité à toute épreuve selon les exigences du marché. »

Méthodologie  :

Plus de 22 000 professionnels issus de 104 pays ont été interrogés en juillet 2014. Ces personnes interrogées sont issues de la base de données de contacts de Regus à l'échelle mondiale. Ces personnes interrogées sont issues de la base de données de contacts de Regus à l'échelle mondiale. Elle compte plus d'un million de travailleurs actifs, dont la vaste majorité est représentée par des membres de la haute direction et des patrons d'entreprise. Les chiffres de cette étude résultent de questions portant sur le stress qu’éprouvent les collaborateurs. L'étude a été menée et gérée par l'organisme indépendant MindMetre (www.mindmetre.com), www.mindmetre.com