Paris,
20
Mars
2014
|
18:51
Europe/Paris

Equilibre vie professionnelle / vie personnelle - Le domicile manque à 28% des voyageurs d’affaires à l’étranger

86% des cadres français plébiscitent la flexibilité du travail comme une solution

Alors qu’aujourd’hui était placé sous le signe de la Journée mondiale du bonheur, 86% des Français estiment, selon Regus, que le travail flexible contribue à améliorer le plaisir en entreprise. Cette flexibilité est un critère important, car elle permet de concilier responsabilités professionnelles et vie personnelle, mais aussi de passer davantage de temps en famille. Près d’un tiers (28 %) des Français déclarent d’ailleurs que leur domicile leur manque lorsqu’ils se trouvent en déplacement à l’étranger. Pour identifier les aspects quotidiens qui manquent le plus aux voyageurs d’affaires, Regus, le plus grand fournisseur d'espaces de travail flexibles, a interrogé plus de 20 000 chefs d'entreprise et cadres supérieurs dans 95 pays.

Au niveau mondial, lors de déplacements professionnels, les personnes sondées déclarent qu'après leur famille (68 %) et leur domicile (38 %), ce sont les spécialités culinaires de leur pays qui leur manquent le plus (25 %), et prennent même le pas sur l'envie de découvrir les délices des cuisines étrangères. Une personne sur cinq (17 %) a également hâte de parler sa propre langue, ce qui montre que le confort de son chez-soi est une composante irremplaçable pour se sentir bien.

Au niveau de la France, outre la nostalgie créée par l'éloignement de leur famille et de leur domicile, les voyageurs d'affaires français révèlent qu'ils sont très attachés à la cuisine maison.

 

Les principaux enseignements de l’étude en France

  • Les sondés français ont moins tendance à ressentir le manque de leur domicile (28 %) que la moyenne mondiale (38 %) ;
  • Près d'un tiers des cadres français (31 %) sont moins disposés qu'ils ne l'étaient il y a dix ans à se séparer du confort de leur domicile et à effectuer des voyages d'affaires ; 
  • Un voyageur d'affaires français sur dix (15 %) ressent le manque de la cuisine maison en déplacement professionnel. Pour les Français, c'est aussi important que parler leur propre langue.

 

Cette étude montre également que l’âge joue un rôle important dans la perception des déplacements à l’étranger. La génération X, la plus susceptible d'avoir de jeunes enfants, est celle à qui la famille manque le plus (73 %). Globalement, et de manière logique, la génération X et les baby-boomers ont moins tendance à voyager pour le travail lorsqu'ils ont des obligations familiales.

Réduire les déplacements professionnels et permettre aux cadres de trouver un équilibre entre vie professionnelle et vie privée devient une priorité pour les entreprises. Afin d’améliorer le bien-être des cadres et leur permettre de se consacrer à leurs aspirations personnelles, les solutions de travail flexibles entendent limiter les déplacements hors des frontières, sans freiner pour autant la dynamique des projets.

Frédéric Bleuse, Directeur Général de Regus France déclare : « Les réunions en face-à-face ont souvent été un élément-clé dans les affaires, car les personnes ont besoin de voir les expressions et le langage corporel de leur interlocuteur. Toutefois, les cadres constatent également que leurs priorités changent au fil des années. C’est ainsi que les alternatives aux voyages sont de plus en plus plébiscitées, telles que nos centres d’affaires et les bureaux mobiles. Ces espaces flexibles tirent tout le profit des nouvelles technologies et permettent par exemple de tenir des vidéoconférences avec des interlocuteurs dans le monde entier, sans se déplacer et dans un cadre confortable et propice au travail ».

La réduction des déplacements non indispensables a également un impact sur les résultats financiers : cela permet de réduire considérablement les coûts et l'empreinte carbone. Avec plus de visioconférences, les entreprises peuvent effectuer des économies et préserver l'environnement, mais aussi aider à améliorer la satisfaction des employés en leur permettant d’atteindre un équilibre entre vie privée et vie professionnelle.

 

******

Méthodologie :

Plus de 20 000 professionnels issus de 95 pays ont été interrogés en septembre 2013. Ces personnes interrogées sont issues de la base de données de contacts de Regus à l'échelle mondiale. Elle compte plus d'un million de travailleurs actifs, dont la vaste majorité est représentée par des membres de la haute direction et des patrons d'entreprise. Les chiffres de cette étude résultent de questions portant sur les déplacements professionnels à l’étranger. L'étude a été menée et gérée par l'organisme indépendant MindMetre (www.mindmetre.com), www.mindmetre.com