Ljubljana,
06
Août
2013
|
00:00
Africa/Algiers

Les propriétaires d'entreprise à travers l'Afrique du Nord apprennent à concilier travail et vie personnelle

Selon l'étude publiée par Regus aujourd'hui, les chefs d'entreprise et les jeunes générations parviennent mieux à atteindre l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée. L'indice global calculé par Regus a cependant baissé de quatre points par rapport à l'an dernier, traduisant les fortes pressions subies par les entreprises.

Cette étude, publiée pour la deuxième année consécutive par le fournisseur mondial d'espaces de travail Regus, recueille les avis de 26 000 professionnels de plus de 90 pays.

Parmi les résultats mondiaux, on remarque le score spécifique atteint par l'Afrique du Nord (113), en retard de 7 points par rapport à la moyenne mondiale (120). Malgré ce chiffre, l'ambiance est plutôt positive sur le lieu de travail : 79 % des sondés déclarent apprécier leur travail plus qu'il y a un an.

Contrairement à ce que l'on pense couramment, l'ancienne génération semble moins apte à jongler entre vie professionnelle et vie familiale. Globalement, les travailleurs plus jeunes apprécient plus leur travail que les baby-boomers (76 contre 64 %) et sont aussi plus satisfaits de leur niveau de productivité (81 contre 69 %).

Résultats-clés :

 

  • L'Afrique du Nord atteint un score de 113 à l'Indice Regus sur l'équilibre entre travail et vie privée
  • La moyenne mondiale s'élève à 120 points
  • 79 % des professionnels interrogés en Afrique du Nord aiment leur travail plus qu'en 2012
  • 76 % des hommes et femmes d'affaires interrogés estiment qu'ils ont gagné en productivité depuis l'année dernière

 

Thierry Vernet, Directeur régional de Regus pour l'Afrique de l'Ouest et du Nord, commente ces chiffres : « Les salariés heureux au travail sont à la fois plus productifs et moins susceptibles de quitter la société. Alors que le marché de l'emploi s'améliore, les chefs d'entreprise se rendent compte que pour attirer ou fidéliser leurs meilleures recrues, ils doivent essentiellement assouplir leurs politiques de travail, notamment diversifier leurs propositions de lieux de travail. C'est déjà le cas actuellement : nous constatons que notre réseau de centres locaux est utilisé quotidiennement par des personnes travaillant de manière flexible.

Les études menées précédemment par Regus ont montré que 72 % des professionnels pensent que travailler de manière flexible améliore leur productivité.

Génération Y : nés après 1980 ; génération X : nés entre 1965 et 1980; baby-boomers : nés entre 1945 et 1964