Vilnius,
02
October
2013
|
00:00
Europe/Berlin

La moitié d'entre nous travaille à distance - qu'attend l'autre moitié ?

Alors que la directrice générale d'une société Internet internationale a récemment interdit aux employés de l'entreprise de travailler depuis leur domicile, de nouvelles recherches menées par le fournisseur mondial d'espaces de travail Regus montrent que la moitié de la population active mondiale profite maintenant du travail flexible de façon productive.

L'enquête sur la situation économique en 2013 de Regus révèle que les professionnels contraints de rester à leur bureau seront bientôt en minorité. L'enquête de Regus, réalisée auprès de plus de 26 000 chefs d'entreprise dans 90 pays, dont 13 pays de la région MENA - Moyen-Orient et Afrique du Nord (Algérie, Egypte, Maroc, Tunisie, Bahreïn, Israël, Jordanie, Koweït, Liban, Oman, Qatar, Arabie saoudite, Emirats arabes unis), a révélé que 48 % des personnes interrogées travaillent désormais à distance au moins la moitié de leur semaine de travail. Dans la région MENA, un peu moins de la moitié des cadres (48 %) travaillent de façon flexible pendant au moins la moitié de la semaine.

Certains dirigeants s'inquiètent peut-être de la motivation et de la gestion du personnel à distance. Néanmoins, d'après l'enquête de Regus, 68 % des sondés de la région MENA (55 % à l'échelle mondiale) estiment qu'il est tout à fait possible de gérer efficacement les travailleurs à distance, et une grande part des entreprises s'y emploie de plus en plus rigoureusement.

Thierry Vernet, directeur régional de Regus pour l'Afrique du Nord, a déclaré : « Le travail flexible est profitable pour toutes les parties lorsque l'équipe dirigeante prend les devants. Les hommes et femmes d'affaires à qui nous parlons nous disent que la confiance et la liberté jouent un rôle clé dans la gestion à distance et que, une fois que ces éléments sont en place, les avantages sont évidents pour tous : une plus grande productivité, une meilleure fidélisation du personnel et des coûts d'exploitation réduits. »

L'enquête de Regus indique que 49 % des entreprises de la région MENA (contre 37 % à l'échelle mondiale) utilisent des systèmes de surveillance des performances sp��cifiques, tandis que 41 % des responsables qui travaillent à distance utilisent les appels vidéo pour communiquer avec leurs équipes (43 % dans le monde entier). L'assurance maladie américaine Aetna, leader d'opinion dans le secteur, a introduit des cours de formation afin que les travailleurs à distance et leurs responsables puissent maîtriser rapidement les méthodes de travail flexible. Sur les 35 000 employés d'Aetna, 14 500 n'ont pas de poste de travail[1].

L'expérience du travail flexible peut être particulièrement fructueuse pour les jeunes travailleurs. Ainsi, 44 % des personnes interrogées dans la région MENA pensent que les jeunes employés deviennent plus responsables dans des conditions de travail à distance.

En outre, le travail flexible est perçu comme un moteur d'interactions d'un nouveau genre entre les responsables et les membres de leur équipe. 36 % des sondés estiment que la gestion à distance permet de maintenir une relation plus professionnelle.

Julius Po, un client Regus de longue date, déclare : « La plupart de mes réunions avec les clients ont lieu en dehors du bureau, et j'effectue les présentations aux clients dans les locaux de Regus. Je voulais de l'espace Regus pour moi, étant donné que mes employés travaillent généralement en dehors de l'entreprise, pour développer de nouvelles opportunités commerciales. »

« Le principal avantage pour moi est de limiter les frais généraux. Que quelqu'un soit présent pour répondre aux appels est également important et je n'ai pas à employer une autre personne. Si je ne suis pas au bureau, quelqu'un répond à l'appel. L'équilibre entre le travail et la vie privée est essentiel à mes yeux ; à ce titre, les bureaux Regus me permettent de passer plus de temps avec ma famille. »

Principales conclusions pour la région MENA :

MENA

Moyen-Orient

Afrique du Nord

Pourcentage des sondés pour qui une gestion à distance fluide est un objectif réalisable, mais seulement si les responsables suivent une formation adaptée

68 %

75 %

61 %

Pourcentage des sondés considérant la confiance comme un enjeu important

61 %

55 %

67 %

Pourcentage d'entreprises utilisant des systèmes de surveillance des performances pour mesurer l'efficacité de leurs employés à distance

49 %

52 %

46%

Pourcentage des sondés travaillant à distance pendant la moitié de la semaine ou plus

48 %

44 %

52 %

Pourcentage des sondés estimant que la gestion à distance permet d'entretenir une relation plus professionnelle avec les collaborateurs

36 %

43 %

29 %

Pourcentage des sondés utilisant la communication vidéo entre les responsables et les collaborateurs

41 %

33 %

50 %

[1] Reuters. com, In telecommuting debate, Aetna sticks by big at-home workforce (Dans le débat sur le télétravail, Aetna se distingue par la part importante de son personnel travaillant à domicile), 1er mars 2013